Publicité mensongère, Reebok condamné. | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Publicité mensongère,
Reebok condamné.
©

Esprit Sportif

Publicité mensongère, Reebok condamné.

La marque américaine ne pourra plus affirmer que certains de ses modèles de chaussures musclent jambes et fessiers et devra verser des indemnités aux acheteurs trompés.

Reebok, la marque de sport ne pourra plus nous faire croire que ses chaussures EasyTone et RunTone tonifient les muscles des jambes et des fessiers. La marque est en effet poursuivi par la justice américaine pour publicité mensongère. Visé par une plainte Reebok a du s'engager à la création d'un fonds de 25 millions de dollars afin de rembourser les acheteurs trompés.

Dans ses publicités, Reebok affirmait que ses chaussures EasyTone augmentait de près de 30% la tonicités des muscles fessiers et de près de 10% ceux des cuisses et des mollets en comparaison aux autres chaussures de sports. L'annonce, dans de moindres performances, était identique pour les modèles RunTone et les tongs EasyTone.

"La FTC (Commission fédérale du Commerce)  veut que les annonceurs comprennent qu'ils sont porteurs d'une responsabilité et que ce qu'ils avancent doit être prouvé scientifiquement", a indiqué David Vladeck, directeur du bureau de protection des consommateurs de la FTC.

Lu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !