La façon la plus extrême de maigrir : se faire greffer un "écusson" sur la langue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
La façon la plus extrême de maigrir : se faire greffer un "écusson" sur la langue
©

Régime extrême

La façon la plus extrême de maigrir : se faire greffer un "écusson" sur la langue

Cette pratique – très courante au Venezuela – peut vous permettre de perdre 14 kilos en un mois, mais entraîne d’importantes douleurs.

Quand la médecine tend à ressembler à de la torture. La nouvelle technique tendance pour maigrir est toute simple : on vous empêche simplement de manger. Et ce grâce à un peu de couture : c’est une sorte d’écusson brodé et cousu sur votre langue qui rend extrêmement difficile et douloureux l’action de manger.

Le "patch  miraculeux", qui est attaché à la langue à l’aide de 6 points de suture rend la consommation de nourriture solide si douloureuse que les patients sont obligés de se résoudre à un régime à base d’aliments liquides. Cette méthode extrême entraîne donc une forte perte de poids.

Lancée en 2009 à Beverly Hills par le chirurgien plastique Nikolas Chugay, la procédure peut vous permettre de perdre jusqu’à 14 kilos en un mois. Il faut, pour cela, être prêt à subir ce genre de traitement barbare.

D’après le Daily Mail, cet écusson médical peut abîmer la langue, vous empêcher de parler correctement, mais aussi vous empêcher de dormir… Surtout il ne peut être porté qu’un mois durant, car au-delà de cette période, les chaires de la langue recommencent à pousser et le patch pourrait être incorporé dans la langue…

Si jamais vous êtes tout de même intéressés, sachez que l’opération coûte 2 000 dollars (environ 1500 euros) et que le docteur Chugay l’a pratiqué sur une soixantaine de femmes depuis 2009. Vous pouvez aussi aller vous faire opérer au Venezuela – l’eldorado de la chirurgie esthétique – où vous pouvez trouver des patchs pour 150 dollars…

Voici une vidéo (en anglais) du docteur Chugay qui explique la procédure :

 

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !