L'inventeur de l'email est décédé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Ray Tomlinson en avril 2004.
Ray Tomlinson en avril 2004.
©Andreu Veà

Delivery to the recipient failed permanently

L'inventeur de l'email est décédé

L'ingénieur américain Ray Tomlinson, qui avait envoyé le premier email en 1971, est décédé samedi à l'âge de 74 ans.

Son nom ne vous dit sans doute rien, mais il a révolutionné la façon dont on communique, et vous utilisez à coup sûr certaines de ses inventions régulièrement : l'ingénieur américain Ray Tomlinson est décédé à l'âge de 74 ans. Il est mort samedi, vraisemblablement des suites d'une crise cardiaque.

Ingénieur de la société BBN, Ray Tomlinson a collaboré en 1971 à un petit groupe de programmeurs qui développait un système d'exploitation lorsqu'il a créé deux programmes : SNDMSG (Send Message) qui permet à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser mutuellement des messages et CPYNET qui peut envoyer des fichiers sur l'un ou l'autre des ordinateurs reliés par Arpanet, l'ancêtre d'Internet. A l'époque, ce réseau reliait seulement... 15 ordinateurs !

Pour reconnaître l'auteur du message et le destinataire, Ray Tomlinson a inventé l'adresse électronique, composée du nom de la personne ainsi que de l'organisation pour laquelle il travaille. Pour différencier les deux, il a l'idée d'aller récupérer un vieux symbole oublié qui a l'avantage de n'être utilisé dans aucun nom propre ou commun, l'arobase : @.

Pour la petite histoire, le premier message envoyé sera "QWERTUYOP", soit la première ligne de son clavier.  En montrant son invention à son collègue Jerry Burchfiel, il lui dit : "N'en parle à personne. Nous ne sommes pas censés travailler là-dessus." A l'époque, cette invention n'est pas appellée e-mail, mais Netmail ("network mail").

Quarante-cinq ans après cette innovation, les courriels et l'arobase sont devenus des outils familiers, utilisés quotidiennement. En 2009, Ray Tomlinson a reçu le prix Prince des Asturies en sciences et technologies. En 2012, il est entré au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des innovateurs.

Lu sur The Verge

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !