L'homme de télévision Claude Contamine est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Les directeurs de l'ORTF, après leur première réunion en 1964. Claude Contamine est à droite.
Les directeurs de l'ORTF, après leur première réunion en 1964. Claude Contamine est à droite.
©

Décès

L'homme de télévision Claude Contamine est mort

Ancien PDG d'Antenne 2 et de FR3, Claude Contamine est mort à 87 ans.

L'un des piliers de l'audiovisuel français est mort : Claude Contamine, s'est éteint vendredi, dans sa maison d'Esquibien (Finistère), à 87 ans, a annoncé sa famille dimanche à l'AFP, confirmant une information du Télégramme. Il est décédé "au milieu des siens", aux côté de sa femme, l'écrivain et productrice Hélène Fatou, précise le journal.

Originaire de Metz (Moselle), cet énarque avait débuté sa carrière au ministère des Affaires étrangères avant de rejoindre le cabinet de Michel Debré aux débuts de la Vème République. Il se voit ensuite confier le poste de directeur-général adjoint de l'ORTF à sa création en 1964, poste qu'il occupe de 1964 à 1967, puis de 1973 à 1974. Entretemps, il préside notamment l'Union générale cinématographique (UGC).

Après l'éclatement de l'office de radiotélévision française, il devient président de France Régions 3 (FR3) de 1975 à 1981, à laquelle il donnera une expansion remarquable. Il devient PDG de Télédiffusion de France en 1986, puis d'Antenne 2 de décembre 1986 à août 1989.

Claude Contamine était commandeur de la Légion d'honneur. Selon Le Télégramme, les obsèques seront célébrées mardi matin dans la plus stricte intimité.

Lu dans Le Télégramme

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !