L'Australie s'est déplacée d'un mètre et c'est loin d'être anodin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
L'Australie s'est déplacée d'un mètre et c'est loin d'être anodin
©Flickr / fabvirge

Laissez passer !

L'Australie s'est déplacée d'un mètre et c'est loin d'être anodin

Le mouvement des plaques tectoniques pousse la plus grande île du monde vers le nord, ce qui va finir par fausser sa géolocalisation.

L'Australie a beau avoir une impressionnante superficie de 7 692 000 km², cela ne l'empêche pas de se déplacer (à faible allure, il est vrai). Ainsi, depuis 10 ans, l'île s'est décalée d'un mètre, poussée par les forces tectoniques de la planète et décalage devrait atteindre 1m80 d'ici 2020. En l'occurrence, il n'y a pas grand-chose à faire et, de toute façon, l'Homme ne craint pas grand-chose à court terme.

Il doit néanmoins agir car cela signifie que les coordonnées du pays ont changé et c'est justement sur ces longitudes/latitudes que reposent les systèmes de géolocalisation par satellites. Un décalage d'un mètre n'est pas grand-chose pour un smartphone dont la précision carie de 5 à 10 mètres. Mais la précision sera vitale dans les années à venir, comme l'a expliqué un scientifique australien pour la chaîne ABC. "Dans un avenir pas trop lointain, nous aurons des voitures sans conducteur, ou du moins des véhicules autonomes, à bord desquels, à 1 mètre 50 près, on se retrouvera au milieu de la route ou sur l’autre voie" souligne-t-il. De nouvelles coordonnées devraient donc être dévoilées en janvier 2017. Ouf !

Lu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !