L'appellation "RER" devrait être très prochainement supprimée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'appellation "RER" devrait être très prochainement supprimée
©Reuters

Révolution sémantique

L'appellation "RER" devrait être très prochainement supprimée

D'après le Syndicat des transports d'Ile-de-France, la dénomination "RER" ne serait pas assez claire et compréhensible pour les voyageurs.

Pour vous rendre Gare de Lyon ou à Nation, vous ne prendre bientôt plus le RER A ou le D…mais bien le train A ou D. Non, vous n’aurez pas déménagé, les appellations auront tout simplement changé. Car les Franciliens seraient sur le point de vivre une révolution sémantique.

En effet, d'après une information de La Lettre du cheminot, relayée par différents médias, le terme RER pourrait prochainement disparaître (dès juillet prochain), afin d’être remplacé par la simple dénomination "train".  Selon le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France), la dénomination ne serait pas assez claire et compréhensible pour les voyageurs, confrontés aux RER ("Réseau Express Régional"), ou trains de banlieue.

Le Stif réfléchirait donc à une solution radicale : ne retenir que quatre appellations, train, métro, tram et bus. Autre idée évoquée, les appellations de «métro», «train», «tram» et «bus» seront écrits en toutes lettres dans les transports en commun. L’objectif étant de rendre la  signalétique "plus accessible".

L’idée ne plairait cependant que moyennement à la RATP, qui voit en l’appellation RER, lancé en 1977, une démarcation avec la SNCF.  BFMTV précise également que le Stif ne confirme pas de changement pour l'heure, se contentant d’évoquer une "piste".

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !