Kate Middleton topless : la famille royale condamne la publication des photos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
La famille royale dénonce les photos publiées par le magazine people français Closer
La famille royale dénonce les photos publiées par le magazine people français Closer
©Reuters

So scandalous !

Kate Middleton topless : la famille royale condamne la publication des photos

Alors que Closer a publié des photos de Kate Middleton seins nus dans son édition de ce vendredi, le Palais Royal s'est attaqué au magazine people qui, lui, se défend.

La polémique enfle. Peu après le scandale des photos du Prince Harry nu lors d'une fête à Las Vegas fin août dernier, la famille royale doit de nouveau essuyer une polémique. En effet, Closer a publié ce vendredi des clichés de Kate Middleton en vacances dans le Luberon, en Provence, alors qu'elle avait les seins nus se vantant même "de photos qui vont faire le tour du monde".

Alors qu'il concède sur le Mirror l'authenticité des photographies, le Palais royal a dénoncé "une atteinte à la vie privée du couple princier grotesque et totalement injustifiable". Par ailleurs, un porte-parole de St James Palace a informé que le palais était en train "de consulter des avocats français pour voir quelles étaient les options possibles" tout en estimant "qu'une ligne rouge a été franchie".

Actuellement en voyage officiel en Malaisie, Kate Middleton et le prince William se sont dits "affligés" par les libertés prises par Closer. Le magazine people français s'est, lui, défendu par la voix de sa directrice de la rédaction, Laurence Pieau. "Ces photos n'ont rien de choquant, elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages", se justifie-t-elle avant d'expliquer que "la terrasse de la villa(où les photos ont été prises) du vicomte Linley, le fils de la Princesse Margaret, est visible de la route". La responsable de Closer se réjouit par ailleurs que son magazine ait "l'exclusivité mondiale" puis surenchérit : "maintenant ces photos vont être proposées à d'autres magazines à travers le monde". L'affaire Kate Middleton semble loin d'être terminée.

Lu sur Mirror

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !