Kate Middleton et le Prince William ont signé un contrat pour préserver leur vie privée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Kate Middleton et le Prince William ont signé un contrat pour préserver leur vie privée
©Reuters

Des "Middleton rules"

Kate Middleton et le Prince William ont signé un contrat pour préserver leur vie privée

Le Daily Mail dévoile ces "Middleton rules", des règles qui permettent au couple d'être dispensé de certaines sorties officielles.

Kate et William tiennent à leur vie privée. Ils l'ont montré cet été en dévoilant que leur fils George était traqué par des paparazzis. Le duc et la duchesse de Cambridge ont demandé aux grands médias britanniques et internationaux de ne plus publier de photos non autorisées de leur fils. On apprend ce vendredi par Le Daily Mail que, avant leur mariage,en 2011 le couple avait signé un pacte secret avec la reine Elizabeth II.

Selon le quotidien anglais, les "règles Middleton" ("Middleton Rules") dont on avait entendu parler dans les couloirs de Buckingham Palace existent donc. William se serait engagé auprès de son beau-père pour que tout soit mis en œuvre pour préserver la vie privée de sa future épouse pour que le quotidien de cette dernière ne soit pas scruté par les paparazzis, tel que l'a subi Lady Diana, et préserver Kate du funeste destin qu'a connu sa mère le 31 août 1997. Lady Di a trouvé la mort dans un accident de voiture à Paris.

Depuis sa naissance le prince William, promis au trône, n'a jamais été épargné par les médias. Il a été sous le feu des projecteurs avec une première sortie officielle dès 8 ans. Le divorce de ses parents a également été très médiatisé.Ces règles permettent aussi au couple d'échapper à certaines de leurs obligations royales. Ainsi, le 24 décembre 2014, William a passé le réveillon chez les Middleton. Kate, de son côté, s'autorise quelques incartades vestimentaires et est dispensée de certaines sorties officielles. Une vie presque normale, en somme.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !