Karl Lagerfeld : "Choupette fait de moi une personne meilleure" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
"Il y a quelque chose de très touchant chez elle", confie Karl Lagerfeld à propos de son chat.
"Il y a quelque chose de très touchant chez elle", confie Karl Lagerfeld à propos de son chat.
©Reuters

C'est meugnon !

Karl Lagerfeld : "Choupette fait de moi une personne meilleure"

Le directeur artistique de Chanel est totalement gaga de son animal de compagnie, un chat blanc persan.

Karl Lagerfeld n'est pas spécialement connu pour son infinie gentillesse. Le directeur artistique de Chanel s'est d'ailleurs illustré plusieurs fois pour ses phrases choc. Il existe toutefois une "personne" capable d'attendrir son cœur : son chat persan, Choupette. Le célèbre couturier de 80 ans (paraît-il...) a récemment déclaré à propos de son animal de compagnie : "Elle m'a aidé à devenir un homme meilleur. Il y a quelque chose de très touchant chez elle. Même si elle est pourrie gâtée".

Il a ajouté que la petite chatte blanche est l'animal parfait, car un chien l'obligerait à sortir plusieurs fois par jour pour le promener. "Je ne peux plus marcher dans la rue, je suis trop facilement reconnaissable... C'est un cauchemar." En effet, Karl Lagerfeld ne passe pas inaperçu avec son "uniforme" : pantalon noir, veste de blazer, chemise blanche à col haut et gants en cuir. "C'est le plus beau chat du monde... Et le plus propre", a-t-il souligné.

Dans un étrange "entretien" publié le 22 octobre, Choupette a confié à Gala : "Karl et moi, c'est pour la vie". La petite chatte a aussi expliqué que l'iPad offert par son maître ne l'intéresse guère : "Je déteste tous ces objets précieux et prétentieux que s'offrent les humains. Je ne joue jamais avec. Un simple ruban, une plume et je m'amuse comme une folle !"

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !