Karine Le Marchand : séparée de Lilian Thuram, elle affirme "vivre l'enfer" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Depuis sa séparation avec Lilian Thuram, Karine Le Marchand affirme vivre un "enfer"
Depuis sa séparation avec Lilian Thuram, Karine Le Marchand affirme vivre un "enfer"
©Reuters

Au bord de la crise de nerfs

Karine Le Marchand : séparée de Lilian Thuram, elle affirme "vivre l'enfer"

L'animatrice de "L'amour est dans le pré" s'en est pris ce lundi sur Europe 1 aux magazines qui s'intéressent de trop près à sa vie privée.

Depuis l'annonce de sa rupture avec Lilian Thuram, Karine Le Marchand n'arrête pas de faire la une des journaux people. Il faut dire que cette séparation a tourné au règlement de comptes par médias interposés, des plaintes ayant même été déposées. Mais ce lundi, l'animatrice de L'amour est dans le pré est revenue sur ce grand déballage. Invitée d'Europe 1 , Karine Le Marchand a assuré vivre "l'enfer" suite aux multiples sujets relatifs à sa vie privée publiés dans les magazines people. "J'ai les paparazzis en bas de chez moi. C'est très lourd", déplore-t-elle. "Je n'ai pas demandé ça et c'est extrêmement pesant".

"Cette semaine, j'en ai trois", a ironisé Karine Le Marchand à propos des magazines qui s'intéressent à sa vie privée. "Je suis à la fois en maillot de bain, toute seule avec ma fille, un peu la looseuse, voyez, la fille très malheureuse. En même temps, dans un autre magazine, on dit que je suis avec un garçon puisque je suis allée au théâtre avec lui... Et dans un autre, on me présente mon nouveau chéri ! Donc j'aimerais bien qu'ils se concertent, qu'ils se parlent, qu'ils décident si je vais bien ou pas, parce que ma mère n'arrive plus à suivre" s'emporte Karine Le Marchand sur les ondes d'Europe 1.

Et l'animatrice de poursuivre : "C'est horrible, je n'ai jamais fait de photo chez moi avec un quelconque compagnon, je n'ai jamais montré mes enfants". "Depuis le mois de septembre, je crois que j'en suis à 17 procès", a-t-elle enfin indiqué tout en expliquant attaquer "systématiquement" en justice les journaux qui évoquent sa vie privée. "C'est atroce, c'est lourd, c'est chiant, j'espère que les gens ne sont pas dupes", a-t-elle conclu. Lilian Thuram va-t-il répondre ?

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !