Jus de fruits : aussi sucrés que les sodas ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Des oranges
Des oranges
©Reuters

Alerte aux calories

Jus de fruits : aussi sucrés que les sodas ?

Selon la professeur de nutrition Susan Jebb, les jus de fruits n'ont pas leur place dans une alimentation équilibrée.

Certains jus de fruits sont aussi caloriques que le Coca-Cola : c'est du moins ce que prétend Susan Jebb, célèbre professeur de nutrition et de santé publique à l'Université d'Oxford. "Les gens devraient mettre de l'eau dans leur jus de fruits pour se sevrer peu à peu" avant de les bannir définitivement de leur alimentation quotidienne, déclare-t-elle avant d'ajouter : "Les jus de fruits devraient être taxés à cause de leurs potentiels effets négatifs sur la santé des personnes".

(Plusieurs jours après la rédaction de cet article, sur le site The Grocer, le Professeur Susan Jebb a précisé : "Je n'ai aucun problème avec les gens qui prennent un jus de fruits pendant leur petit déjeuner, comme le recommande le ministère de la Santé. (...) Je nie être en faveur d'une taxe sur les jus de fruits" a-t-elle expliqué.)

Un grand verre de jus d'orange contient l'équivalent de cinq cuillères à café de sucre et une petite brique de jus d'orange deux - soit autant qu'une orange entière. Cependant, cette dernière contient également des fibres (environ trois grammes), contrairement aux jus.

(Par courrier, l'Union Nationale Interprofessionnelle des jus de fruits nous fait préciser que "les sucres présents dans les jus de fruits sont uniquement les sucres naturellement présents dans les fruits. En effet, les fabricants français n'ajoutent aucun sucres dans les purs jus de fruits ou jus de fruits à base de concentré depuis de nombreuses années")

Les déclarations du professeur Jebb surviennent une semaine après que des experts de la santé aient demandé aux entreprises de réduire les ajouts de sucre dans les aliments, de crainte que ces additifs ne deviennent addictifs.

En 2003, la campagne "cinq fruits et légumes par jour", lancée pour pousser les Anglais à avoir une alimentation plus saine, comptait les smoothies, les jus et les boites de conserves de fruits et légumes comme équivalant à deux portions de fruits ou légumes. Changement de braquet ?

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !