JO de Rio : le tennisman Benoît Paire exclu de l'équipe de France pour "manquements au comportement" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
JO de Rio : le tennisman Benoît Paire exclu de l'équipe de France pour "manquements au comportement"
©Reuters

Double faute

JO de Rio : le tennisman Benoît Paire exclu de l'équipe de France pour "manquements au comportement"

"Il était inexistant, il n’était pas là. Il n’a pas tenu son engagement" a expliqué le responsable du tennis français à Rio. Le joueur, lui, a une explication bien différente.

Le tennis français n'avait pas vraiment besoin de ça… Après l'élimination précoce de la meilleure paire de double du monde Mahut / Herbert, la polémique Mladenovic / Garcia, la blessure de Jo-Wilfried Tsonga, voilà que Benoit Paire a été exclu de l'équipe de France.

Le couperet est tombé quelques minutes après sa défaite au deuxième tour des JO face à l'Italien Fabio Fognini. "Il est exclu pour manquements au règlement de vie mis en place par la Fédération", a indiqué Arnaud di Pasquale, le DTN de la FFT et l'ancien médaillé de bronze aux JO de Sydney."Il était connu par tous les joueurs avant de venir. On porte le maillot de l’équipe de France, on respecte le staff. On l’a très peu vu. Il a clairement fait sa vie. Il était inexistant, il n’était pas là. Il n’a pas tenu son engagement. Il a fallu le sanctionner de cette manière".

L'intéresse a lui aussi donné son avis sur l'affaire. "Je suis content de partir", assure Benoit Paire. "J’ai un œil différent maintenant sur ce qu’il se passe aux Jeux olympiques. Je garderai mon avis pour moi mais je suis très content de partir et d’aller à Cincinnati. Ça a été une semaine très éprouvante".

Même s'il tire des motifs de satisfaction… presque surréalistes. "C'était un tournoi où il n’y avait pas de points, pas d’argent", explique le Français. "Le but, c’est de bien s’entraîner pour préparer la semaine prochaine. C’est ce que j’ai fait"

Lu sur Eurosport

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !