Jean-Paul Belmondo et Barbara Gandolfi : c'est fini, l'acteur est célibataire ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Paul Belmondo et Barbara Gandolfi
Jean-Paul Belmondo et Barbara Gandolfi
©Reuters

Toc toc badaboum...

Jean-Paul Belmondo et Barbara Gandolfi : c'est fini, l'acteur est célibataire !

L'acteur de 79 ans a décidé de quitter la jeune femme avec laquelle il avait eu des déboires judiciaires.

Mesdames, si vous avez toujours un faible pour Jean-Paul Belmondo, c'est le moment de tenter votre chance. Car "Bebel" est célibataire. L'information est venue de la bouche de son avocat. "Il est venu me voir en tant qu'ami et en tant qu'avocat. Il a indiqué à l'ami qu'après avoir passé de belles années avec Barbara Gandolfi, il la quittait maintenant", indique Me Godest dans un communiqué adressé à l'AFP. La jolie brune aura vécu seulement quatre ans avec l'acteur mythique. Quatre années mouvementées, ce que confirme l'avocat.

"Je sais très bien ce qui s'est passé et j'ai donné raison à Jean-Paul de mettre fin à cette aventure. Jean-Paul a toujours mené sa vie privée comme il l'entendait. Il y a des procédés que Belmondo et son avocat ne peuvent accepter", a ajouté Me Godest, qui n'a pas souhaité préciser ses craintes et celles de l'acteur.

Barbara Gandolfi, 37 ans, a été entendue plusieurs fois par les justices belge et française dans le cadre d'une enquête financière la concernant, ainsi que son ex-mari. Jean-Paul Belmondo avait lui-même été entendu à propos d'un prêt de 200.000 euros que l'acteur aurait pu consentir à la jeune femme, ex-modèle de Playboy dont il a fait la connaissance en juin 2008 dans un restaurant de la Côte d'Azur. Dès 2009, le parquet de Bruges (Belgique) s'est intéressé à des flux financiers présumés suspects sur les comptes des sociétés de l'ex-mari de Barbara Gandolfi, à Dubaï notamment. Les enquêteurs belges ont soupçonné aussi Barbara Gandolfi d'avoir utilisé Jean-Paul Belmondo pour lui soutirer de l'argent. L'idylle a donc pris fin. Place à de nouvelles aventures.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !