Jean-Marc Morandini convoqué par Europe 1 après la publication d'une enquête des "Inrocks" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Jean-Marc Morandini convoqué par Europe 1 après la publication d'une enquête des "Inrocks"
©Capture Europe1

Polémique

Jean-Marc Morandini convoqué par Europe 1 après la publication d'une enquête des "Inrocks"

"La direction d'Europe 1 découvre cet article et les allégations qu'il contient et dont elle ignore tout", indique la station dans un communiqué.

Selon une enquête publiée cette semaine par "Les Inrocks", Jean-Marc Morandini aurait profité du tournage d'une web-série pour pousser des comédiens à s'exhiber nus. Face à l'ampleur de ces révélations, Europe 1 a décidé de rappeler l'animateur à Paris "pour avoir une conversation de vive voix" à propos de ces accusations. 

"La direction d'Europe 1 découvre cet article et les allégations qu'il contient et dont elle ignore tout. Elle a interrogé Jean-Marc Morandini qui les dément formellement et qui l'a informée de son intention de porter plainte", a déclaré la station mercredi dans un communiqué.

"Nous travaillons sur un prochain article pour la semaine prochaine suite à l'arrivée de nouveaux témoignages", a quant à lui indiqué par mail le rédacteur en chef des Inrocks, Pierre Siankowski. 

"On ne veut pas travailler avec un type qui a ce genre de pratiques. Ils ne peuvent pas confier une tranche d'info à quelqu'un qui a produit ce genre de programme, pour l'histoire de la chaîne, c'est affreux", s'indignent des journalistes de la rédaction d'i-Télé, cités par "Les Jours". Jean-Marc Morandini est censé présenter la tranche 18-19 heures sur la chaîne d'informations à la rentrée prochaine. 

>>>> À lire aussi : Jean-Marc Morandini accusé de pratiques professionnelles plus que moralement douteuses par une enquête des "Inrocks"

Lu sur Le Progrès

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !