Jean-Jacques Bourdin n'ira "plus jamais chez Thierry Ardisson" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Jean-Jacques Bourdin n'ira "plus jamais chez Thierry Ardisson"
©Capture vidéo RMC

Rancunier

Jean-Jacques Bourdin n'ira "plus jamais chez Thierry Ardisson"

"On peut poser toutes les questions mais je n'aime pas l'inélégance" a affirmé le journaliste à l'antenne de RMC.

Jean-Jacques Bourdin semble avoir la rancune tenace. Invité des Grandes Gueules pour la semaine spéciale RMC passe son grand oral, le jour­na­liste vedette de la radio est revenu sur la polémique entre lui et sa femme, Anne Nivat. En octobre dernier, la grand repor­ter, spécialiste de la Russie, était invi­tée avec son époux sur le plateau de Salut les terriens pour présen­ter son livre, Dans quelle France on vit. Sauf que l'humo­riste Tom Niva a intro­duit la jour­na­liste comme étant là en tant que "femme de Jean-Jacques Bour­din".

Colère de l’intéressée et bisbilles médiatiques entre Anne Nivat et Thierry Ardisson ont alors suivi. Ce mercredi, Bourdin a donné son avis. "Thierry Ardisson n'a pas été correct dans cette affaire, il le sait, pas correct du tout même. Anne a peut-être été excessive, mais elle a eu raison de réagir. J'étais très content qu'elle le fasse car il était inadmissible qu'elle soit présentée comme la femme de Jean-Jacques Bourdin. Je l'aurais fait si elle ne l'avait pas fait", a-t-il assuré, déclrant qu'il "ne voulait pas non plus nourrir la polémique".

"On peut poser toutes les questions mais je n'aime pas l'inélégance" a renchéri le Cévenol. "C'est quelque chose que je ne supporte pas. Ils nous ont blessés, ils ont blessé Anne, ils m'ont blessé donc je n'irai plus jamais."

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !