Italie : des statues remontant aux Etrusques et aux Romains ont été découvertes en Toscane | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des archéologues italiens ont découvert plus de vingt statues en bronze antique en Toscane.
Des archéologues italiens ont découvert plus de vingt statues en bronze antique en Toscane.
©AFP

San Casciano dei bagni

Italie : des statues remontant aux Etrusques et aux Romains ont été découvertes en Toscane

Des archéologues ont découvert plus de vingt statues en bronze, datant de deux millénaires, dans un état de conservation exceptionnel.

Des archéologues italiens ont découvert plus de vingt statues antiques en bronze. Ces pièces exceptionnelles ont été extraites des boues d’anciennes sources chaudes sacrées de Toscane. Les statues sont dans un très bon état de conservation.

Les statues en question représentent des divinités vénérées comme Apollon et Hyghée au sanctuaire de San Casciano dei Bagni, établi sous la période étrusque avant d’être développé par les Romains, selon le ministère de la culture italien. 

Les eaux chaudes ont bien préservé ces statues. Des inscriptions en étrusque et en latin sont toujours visibles.

Des offrandes ainsi qu’environ 5 000 pièces d’or, d’argent et de bronze ont également été mises au jour durant trois années de fouilles, sur ce site qui attire les visiteurs pour ses eaux thermales. 

Cette découverte « sans pareil » va permettre d’éclairer la période durant laquelle ces bronzes ont été fondus, entre moins 200 avant J.-C. et 100 après J.-C., selon les précisions de Jacopo Tabolli, spécialiste qui pilote le projet.

D’après lui, « le site toscan abrite la plus importante quantité de statues de bronze de l’âge étrusque et romain jamais découvert dans l’Italie antique. C’est l’un des plus significatifs de toute la Méditerranée. C’est sans précédent, en particulier parce que jusqu’à présent ce sont principalement des statues en terre cuite qui sont connues pour cette période ».

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !