Italie : se masturber en public n'est plus un crime | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Italie : se masturber en public n'est plus un crime
©Reuters

La vita è bella

Italie : se masturber en public n'est plus un crime

Vite, prenons nos billets.

La Cour de cassation italienne l'a décidé. Se masturber en public n'est plus un crime, même lorsque c'est fait avec l'intention affichée d'être vu par d'autres membres du public. 

La Cour a statué dans le cas d'un homme de 69 ans qui s'était fait arrêté dans la ville de Catania, dans le sud. Pietro L. avait, il est avéré, "sorti son pénis" et "pratiquait l'auto-érotisme" devant des étudiantes de l'université locale. L'homme a été condamné à trois mois de prison et une amende de 3 420 €.

Mais la Cour a appliqué une réforme récente, qui élimine la qualification criminelle des actes obscènes en public. Pietro L. n'ira donc pas en prison, même s'il devra payer une amende, placée entre 5 000 et 30 000 euros, à la discretion de la juridiction locale. 

Lu sur The Independent

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !