Ille-et-Vilaine : les habitants s'appelleront les... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les habitants d'Ille-et-Vilaine ont un nom
Les habitants d'Ille-et-Vilaine ont un nom
©Reuters/Charles Platiau

Au nom de…

Ille-et-Vilaine : les habitants s'appelleront les...

Ce nouveau nom a été adopté par le conseil général par 38 voix contre 12.

On va enfin pouvoir mettre un nom sur les habitants du département d'Ille-et-Vilaine. En effet, les 52 conseillers généraux ont adopté une toute nouvelle appellation par 38 voix contre 12 : Brétilliens. "Brétilliens renvoie à nos racines bretonnes" et "a l'avantage de nous rattacher aussi à l'Ille-et-Vilaine", a justifié Jean-Louis Tourenne, le président socialiste. Ce dernier avait confié en janvier à un comité de personnalités la responsabilité de soumettre une liste de trois noms : Brétilliens, Britilliens ou Hauts-Bretons.

Ouest France avait consulté les habitants et avait recueilli 279 propositions différentes en janvier 2012. Breizh-Illiens était notamment arrivé en tête avec 38.5 % des voix devant Ille-et-Vilainois et ses 15,5%, deux noms pas retenus par le comité. Rappelant que que "l'Ille-et-Vilaine n'appartient pas à la Bretagne bretonnante", Jean-Louis Tourenne affirme que l'adoption du gentilé "n'est pas du gadget. C'est d'autant plus important que nous traversons une période difficile et que nous avons besoin de ressentir ce sentiment d'appartenance à une même communauté de destin".

Du coup, d'autres départements prennent le même chemin. Les habitants de la Somme avaient notamment choisi de s'appeler les Samariens au terme d'une consultation populaire organisée par le conseil général. De même, le Loiret a lancé le 11 juin dernier une consultation populaire pour se trouvé un no. Ils ont jusqu'au 24 juin pour choisir : Ligéritains, Loiréanais et Loirétains

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !