Ile de France : la fin progressive du ticket de métro en carton | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Ticket de métro
Ticket de métro
©Photo Atlantico

Numérique

Ile de France : la fin progressive du ticket de métro en carton

A partir du 14 octobre, les usagers vont devoir s'y habituer

La fin du ticket de métro : d’ici à 2025, le petit morceau de carton de 6,5 x 3 cm, doté d’une bande magnétique depuis 1973, ne sera plus qu’un lointain souvenir, annonce Le Parisien.

les voyageurs devront utiliser les nouveaux sésames dématérialisés, comme le passe rechargeable Navigo Easy, leur smartphone (s’il est compatible) ou bien l’abonnement « à la carte » Liberté +.

Avant le Covid, 550 millions de tickets étaient consommés chaque année en Île-de-France. « Or, jeté dans la rue, un ticket de métro met un an à se décomposer, soit autant de temps qu’un mégot de cigarette », souligne la RATP. Le sésame en carton a aussi un gros inconvénient : il se démagnétise, se perd, se chiffonne. Au total, 10 % des tickets achetés sont finalement inutilisés ! ajoute Le Parisien.

La RATP détaille cette disparition progressive :

  • 14 Octobre 2021 : fin de la vente des carnets de tickets t+ en carton aux automates de vente d’une centaine de stations.
  • Janvier 2022 : fin de la vente des carnets de tickets t+ aux automates de vente de 176 stations supplémentaires.
  • Mars 2022 : fin de la vente des carnets de tickets t+ en carton à tous les automates et guichets du réseau RATP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !