Hong Kong : un homme condamné à perpétuité pour avoir fait cuire ses parents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les têtes de ses deux parents âgés de 65 et 62 ans avaient été retrouvées cachées dans des réfrigérateurs.
Les têtes de ses deux parents âgés de 65 et 62 ans avaient été retrouvées cachées dans des réfrigérateurs.
©Bobby Yip / Reuters

Psychopathe

Hong Kong : un homme condamné à perpétuité pour avoir fait cuire ses parents

"Je ne peux avoir aucune empathie avec la douleur d’autrui à cause de mes expériences d’enfant et d’adolescent" a déclaré l'homme de 31 ans.

La justice a condamné ce lundi un Hongkongais à la prison à vie pour avoir tué ses parents en 2013 avant des les faire cuire et de les découper. Lors de son procès, Henry Chau, âgé de 31 ans, avait expliqué avoir tué ses parents avant de les couper en morceau et de les faire cuire, puis de répartir les morceaux dans des boîtes avec du riz comme "du porc au barbecue" (une spécialité locale) affirme-t-il.

Après avoir été reconnu coupable du double meurtre vendredi 20 mars, l'homme est resté impassible à l'annonce de son jugement. "Je ne peux avoir aucune empathie avec la douleur d’autrui à cause de mes expériences d’enfant et d’adolescent" a simplement déclaré l'homme, décrit par la cour comme un personnage "narcissique". 

L'homme qui se présente lui-même comme un "psychopathe" avait tout d'abord assuré à la police que ses parents étaient en déplacement en Chine, avant d'avouer le meurtre sur un service de messagerie mobile. Les têtes de ses deux parents âgés de 65 et 62 ans avaient été retrouvées cachées dans des réfrigérateurs, au domicile de l'un de ses amis. 

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !