Hitler n'avait qu'un seul testicule, confirme un historien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Les notes du médecin Josef Steiner Brin était considérées comme disparues avant de refaire surface dans une vente aux enchères en 2010.
Les notes du médecin Josef Steiner Brin était considérées comme disparues avant de refaire surface dans une vente aux enchères en 2010.
©Flickr - Recuerdos de Pandora

Les boules

Hitler n'avait qu'un seul testicule, confirme un historien

Contrairement à ce qu'affirme une légende tenace, Hitler n'a pas perdu un testicule pendant la Grande Guerre.

Adolf Hitler n'aurait eu qu'un seule testicule. Le quotidien Bild, qui s'appuie sur les travaux de l'historien Peter Fleischmann de l'Université d'Erlangen-Nuremberg, contredit la légende selon laquelle le Führer aurait perdu un testicule pendant la Première guerre mondiale. Selon Peter Fleischmann, qui a eu accès à un dossier médical datant du séjour en prison d'Adolf Hitler, le fondateur du parti nazi aurait souffert de "cryptorchidie du côté droit", c'est-à-dire qu'un testicule ne serait pas descendu pendant sa croissance. Les notes du médecin Josef Steiner Brin était considérées comme disparues avant de refaire surface dans une vente aux enchères en 2010. Le document s'inscrit en faux contre les affirmations du médecin qui s'occupait d'Hitler dans son enfance et qui avait déclaré en 1943 que les parties génitales du futur Fürher étaient "complètement normales".

Lu sur le 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !