Héroïne, cocaïne, ecstasy… le cocktail fatal de Carrie Fisher | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Héroïne, cocaïne, ecstasy… le cocktail fatal de Carrie Fisher
©Capture d'écran

Drogues dures

Héroïne, cocaïne, ecstasy… le cocktail fatal de Carrie Fisher

L'actrice de Star Wars est morte d'un arrêt cardiaque le 27 décembre dernier.

La nouvelle avait provoqué une vague d'émoi. Carrie Fisher, 61 ans, est brutalement décédée le 27 décembre d'un arrêt cardiaque, lors d'un vol entre Londres et Los Angeles. L'autopsie réalisée donne de plus amples informations sur les raisons de ce brusque décès.

En effet, un cocktail mortel de drogues dures a été retrouvé dans le sang de l'actrice de Star Wars : Héroïne, cocaïne, ecstasy dont "les doses et le moment des prises n'ont toutefois pu être définis." Il n'y a donc pas de certitudes sur le rôle que ces substances ont pu jouer.

"Ma mère s'est battue contre l'addiction aux drogues et la maladie mentale toute sa vie. Elle a fini par en mourir", a commenté la fille de l'actrice dans le magazine People. Carrie Fisher était aussi bipolaire.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !