Les touristes obèses américains et anglais impactent gravement la santé des ânes en Grèce | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les touristes obèses américains et anglais impactent gravement la santé des ânes en Grèce
©SAKIS MITROLIDIS / AFP

Plein le dos

Les touristes obèses américains et anglais impactent gravement la santé des ânes en Grèce

Le surpoids des cavaliers lors des randonnées touristiques entraîne chez les animaux des lésions médullaires et des plaies ouvertes.

Les touristes en surpoids choisissent de plus en plus de découvrir les îles grecques à dos d'âne. Les animaux sont malheureusement les victimes collatérales de ce tourisme de masse.

Un représentant du groupe de défense des animaux "Aidez les ânes de Santorin" a récemment indiqué à la rédaction du Mirror que les habitants ont été obligés d'élever leurs ânes avec des mules plus fortes afin de leur faciliter le transport des touristes en surpoids.

Les ânes sont victimes principalement de blessures à la colonne vertébrale et présentent des plaies ouvertes. Les selles seraient en plus mal adaptées. 

La porte-parole de l'organisme de protection s'est confiée à la rédaction du Mirror. 

"Il est recommandé que les animaux ne portent pas plus de 20% de leur poids corporel. Les touristes obèses et en surpoids, combinés au manque d'ombre et d'eau, à la chaleur et aux marches pavées, sont ce qui cause un tel problèmer. Avec des ânes, il ne devrait pas y avoir plus de huit pierres, mais comment cela serait-il imposé ?"

Lors de la haute saison pendant la période de vacances, l'île de Santorin est envahie par plus d'un millier de touristes. Les animaux montent et descendent des centaines de marches pavées par des températures élevées. 

Le nombre de touristes en surpoids en provenance du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de la Russie est en constante augmentation dans la région. 

Le collectif de protection des ânes de Santorin souhaitent que le transport à dos d'animaux soit limité à une restriction de poids. 

Lu sur Fox News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !