Grands carnivores : leur disparition menace l'écosystème | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Grands carnivores : leur disparition menace l'écosystème
©Reuters

Seigneurs du règne animal

Grands carnivores : leur disparition menace l'écosystème

En Afrique, la disparition d'un grand nombre de lions et de léopards a par exemple entraîné la multiplication des babouins, qui ravagent les récoltes.

Le lion, le tigre, le guépard, la panthère, le lynx... Tous ces grands prédateurs se trouvent au sommet de la chaîne alimentaire. Pourtant, plus de 75% des 31 espèces de ces animaux sont en voie de disparition, indique une étude publiée dans la revue américaine Science. "A l'échelle planétaire nous perdons nos grands carnivores", constate William Ripple, professeur au département des écosystèmes forestiers de l'Université de de l'Oregon (Etats-Unis).

Or, ces animaux jouent un rôle crucial pour maintenir le délicat équilibre des écosystèmes. Raison pour laquelle il faut, selon les scientifiques qui ont mené cette étude, réintroduire ces carnivores dans la nature. Leurs recherches ont par exemple montré qu'une diminution des populations de pumas et de loups dans le parc de Yellowstone a entraîné une hausse du nombre de cervidés. Et ces derniers, qui se nourrissent de feuilles d'arbres, perturbent la végétation.

En Europe, l'extinction des lynx a conduit à une surpopulation de chevreuils et de lièvres. Et en Afrique, la disparition de la plupart des lions et des guépards a provoqué une explosion du nombre de babouins qui s'attaquent aux récoltes et aux troupeaux.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !