"Google+ est un échec", la bourde d'un ingénieur de Google | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
D'après Steve Yegge, le réseau social de Google est une « réaction réflexe » pensée à « court terme ».
D'après Steve Yegge, le réseau social de Google est une « réaction réflexe » pensée à « court terme ».
©

Google Moins

"Google+ est un échec", la bourde d'un ingénieur de Google

Le message, justement publié sur Google+, a été rendu public par erreur, et s'est répandu comme une trainée de poudre.

Steve Yegge va avoir du mal à rattraper le coup... Auteur d'un long billet incendiaire sur Google +, écrit à destination de ses collègues, il l'a malencontreusement rendu public. Et le texte a rapidement fait le tour du web.

Il faut dire que le document est long, extrêmement précis, et bien documenté, puisque Steve Yegge est lui même un employé de Google.

"La plate-forme Google + est un coup pathétique" écrit-il dans son brûlot. "Google+ est un bon exemple de notre échec complet à comprendre les plateformes en partant du sommet de la hiérarchie (Larry, Sergey, Eric, Vic…) jusqu’aux plus petits contributeurs."

D'après Steve Yegge, le réseau social de Google est très loin de suplanter Facebook, son concurrent direct... "Google+ est une réaction réflexe, un cas d'école de pensée court-termiste, fondé sur la notion fausse que Facebook a du succès car ils ont bâti un super produit. Mais ce n'est pas ça, la raison de leur succès. Facebook a du succès car ils ont construit une constellation entière de produits en autorisant les autres à faire le boulot. Ce qui fait que Facebook est différent pour chacun."

Conscient de sa bourde, il a par la suite déclaré "j’adore travailler chez Google et j’aime particulièrement le fait que je puisse publier ce genre de post aussi incendiaire. En interne, l’entreprise est super ouverte et j’ai déjà dit à plusieurs reprises qu’ils essaient vraiment de bien faire les choses".

Ironie du sort, l'information sur Google+ est visible...sur Google Actualités.

Lu sur ZDnet

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !