Google Doodle : un brin de muguet vous est offert pour le 1er mai | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Google Doodle : un brin de muguet vous est offert pour le 1er mai
©Capture

Google fête le travail

Google Doodle : un brin de muguet vous est offert pour le 1er mai

Le moteur de recherche vous fait une fleur en page d'accueil. En cette fête du travail, le citoyen lambda pourra s'improviser vendeur de muguet en ce jour de fête du travail.

En ce jour de la fête du travail, Google vous accueille avec un brin de muguet, fleur à l'honneur du Doodle du jour. Cette fleur est en effet le symbole de la fête du travail, célébrée partout dans le monde.

Instaurée à partir du XVIIIe siècle, cette fête était à l'origine une journée de grève annuelle pour revendiquer la réduction du temps de travail, avant d'évoluer en journée-symbole des combats des travailleurs pour leurs droits.
Elle s’accompagne aujourd'hui encore de manifestations du mouvement ouvrier dans de nombreux pays.

En ce jour férié, le commerce du brin de muguet fleurit un peu partout en France.

Exception législative : le citoyen lambda pourra s'improviser vendeur de muguet. Les particuliers devront toutefois respecter quelques règles comme le précise la DGCCRF, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, qui précise que « la vente du muguet sur la voie publique par les particuliers le 1er mai s’apparente à une tolérance admise à titre exceptionnel de la part des autorités locales conformément à une longue tradition. ». Bien que de nombreuses communes réglementent par arrêté municipal la vente occasionnelle du muguet ce jour-là, dans la plupart des cas, les particuliers pourront vendre du muguet à condition que ce dernier soit du muguet des bois.

Lu sur Google.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !