Google Doodle : Henry Van de Velde, l'architecte moderniste sur le devant de la scène | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le dessinateur François Schuiten s’est chargé de réaliser le dessin qui remplace ce mercredi le logo Google.
Le dessinateur François Schuiten s’est chargé de réaliser le dessin qui remplace ce mercredi le logo Google.
©Capture Google

Art nouveau

Google Doodle : Henry Van de Velde, l'architecte moderniste sur le devant de la scène

Après Maria Sibylla Merian, Google Doodle rend aujourd'hui hommage à cet architecte belge, à l’occasion de son 150ème anniversaire.

Henry Van de Velde, architecte, peintre et décorateur d’intérieur belge est considéré comme l’un des acteurs majeurs de l'Art nouveau, et du mouvement moderniste.

Né en 1863 en Belgique et mort en 1957 en Suisse, il a su donner à ses projets une certaine esthétique des lignes courbes, propre au mouvement dont il se voulait le porte-étendard. L'Art nouveau se caractérise en effet par la finesse de ses lignes mais aussi par ses couleurs et ses décors largement inspirés par la nature avec des motifs rappelant des arbres, des fleurs ou des insectes.

Le 12 octobre 2005, une théière de l'artiste a été adjugée pour un montant de 170 000 €, soit onze fois le prix de départ, lors d'une vente publique à Bruxelles. Ce Doodle reste classique. Il permet aux utilisateurs, en cliquant sur le logo du moteur de recherche, d'accéder à toute une série de liens informatifs sur la vie et l'oeuvre de l'artiste.

Le dessinateur François Schuiten s’est chargé de réaliser le dessin qui remplace ce mercredi le logo Google. Il est censé représenter toutes les facettes du personnage.

A noter que sur ce Doodle, le moteur de recherche a commis une petite erreur. Nous fêtons aujourd’hui le 150e anniversaire de l'artiste et non le 100e, ce dernier étant né le 3 avril 1863...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !