Golden Globes : George Clooney récompensé, il lance "je suis Charlie" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
George Clooney aux Golden Globes
George Clooney aux Golden Globes
©Reuters

Solidaire

Golden Globes : George Clooney récompensé, il lance "je suis Charlie"

Lors de la cérémonie dimanche soir, plusieurs vibrants hommages aux victimes des attentats de Paris ont été rendus.

Les Golden Globes sont toujours un moment très prisé dans l'année pour le monde du cinéma. Mais cette année, la cérémonie s'est déroulée dans un contexte très particulier. Les attentats de Paris étaient sur toutes les lèvres. Très ému, George Clonney a d'ailleurs été celui qui en a le plus parlé. En recevant le prix Cecil DeMille, honorant sa carrière et son engagement humanitaire, l'acteur a déclaré qu'aujourd'hui "était une journée extraordinaire, il y avait des millions de personnes dans la rue pas seulement à Paris mais aussi dans le monde entier".

"Nous ne marcherons pas dans la peur. Nous ne le ferons pas... Alors, 'je suis Charlie'", a-t-il lancé en français. "C'est très important que tout le monde soit uni" a-t-il ensuite déclaré aux médias américains. Lors de la cérémonie dimanche soir, plusieurs vibrants hommages aux victimes des attentats de Paris ont été rendus.

"Nous devons être unis face à quiconque voudrait réprimer la liberté d'expression, partout, de la Corée du Nord à Paris" a par exemple expliqué Theo Kingma, président de l'HFPA, qui remet les Golden Globes. L'acteur Jared Leto a pour sa part déclaré "à nos frères, soeurs, amis et famille en France, nos pensées sont avec vous ce soir. On vous aime. Je suis Charlie".

Amy Adams, qui a reçu le Golden Globe de la meilleure actrice dans a indiqué que son "coeur est avec tout le monde à Paris et tous ceux qui sont victimes de la violence". L'actrice Diane Kruger et Conchita Wurst avaient aussi un badge "Je suis Charlie" tout comme Kathy Bates.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !