Gérard Depardieu : il sort de ses gonds dans un restaurant en Italie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Gérard Depardieu : il sort de ses gonds dans un restaurant en Italie
©Reuters

Nouvelle frasque

Gérard Depardieu : il sort de ses gonds dans un restaurant en Italie

Le bouillonnant comédien a aspergé d'eau le propriétaire et les clients d'un restaurant car il les trouvait trop bruyants...

De passage à Lecce, dans le sud de l'Italie, où il a une maison, Gérard Depardieu a eu une altercation ce dimanche avec un restaurateur. Alors qu'il déjeunait, l'acteur de 65 ans a jugé que le propriétaire des lieux faisait trop de bruit. Il lui a donc demandé de baisser d'un ton, mais la conversation a dégénéré... Le comédien a finalement jeté de l'eau sur son adversaire ! "Les clients de l'établissement aussi ont eu le droit à une petite douche", précise Le Figaro.

Mise au courant de l'affaire, la police a simplement mis en garde Gérard Depardieu : mais s'il recommence, c'est une arrestation et une amende qui l'attendent. Par ailleurs, il n'est plus autorisé à remettre les pieds dans le restaurant.

De retour sur scène au théâtre Antoine à Paris pour lire "Love Letters", Gérard Depardieu a récemment confié au JDD : "J'ai adoré être sur les planches. Mais aujourd'hui, cela m'ennuie. Voilà pourquoi je ne joue 'Love Letters' que sept jours. Etre comédien, ce n'est plus mon truc."

Et d'ajouter : "Sans oublier Néchin (en Belgique, ndlr), je passe la plus grande partie de mon temps en Azerbaïdjan, en Ukraine, en Russie, et en ce moment en Italie, là où me conduisent mes affaires. Je me trimballe un peu partout. J'ai toujours été un vagabond, un chat de gouttière. Je ne veux plus avoir d'attache nulle part."

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !