Gérard Depar­dieu se dit "prêt à mourir pour la Russie" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
"je ne veux point crever comme un con dans la France de maintenant" assure Gérard Depardieu.
"je ne veux point crever comme un con dans la France de maintenant" assure Gérard Depardieu.
©Reuters

Patriotisme

Gérard Depar­dieu se dit "prêt à mourir pour la Russie"

"Je ne crois pas en moi car j'ai été élevé dans des valeurs que je ne partage pas. Je ne me suis pas senti français" confesse l'acteur au magazine Vanity Fair.

Dans un entretien accordé au magazine Vanity Fair, Gérard Depardieu assure qu'il ne s'est jamais senti français et se dit même prêt à mourir pour son nouveau pays, la Russie : "Je suis prêt à mourir pour la Russie parce que les gens y sont forts ; je ne veux point crever comme un con dans la France de maintenant".

Adepte des déclarations explosives depuis le scandale de son évasion fiscale, l'acteur natif de Château­roux  poursuit : "Je ne crois pas en moi car j'ai été élevé dans des valeurs que je ne partage pas. Je ne me suis pas senti français. Je ne crois en rien. Surtout pas en moi. Parfois, le soir, dans mon lit, je voudrais m'endormir pour l'éternité".

"J'ai tout vécu. Cela, il n'y a pas beau­coup de gens qui peuvent le dire, je peux mourir à présent. Qui peut avoir le culot de dire cela ? J'ai fait ma vie parce que j'avais envie et que c'était possible et ce n'est pas condamnable" conclut-il dans cet entretien pour le magazine américain.

Lu sur Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !