Geneviève de Fontenay : la dame au chapeau s'en prend à Zahia et Nabilla | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Geneviève de Fontenay s'en prend à Zahia et Nabilla
Geneviève de Fontenay s'en prend à Zahia et Nabilla
©Capture d'écran

Pas contente

Geneviève de Fontenay : la dame au chapeau s'en prend à Zahia et Nabilla

Dans une tribune publiée sur le Plus du Nouvel Obs, l'ex-présidente du Comité Miss France a peur que ces deux jeunes femmes deviennent des exemples.

Geneviève de Fontenay n'a jamais eu la langue dans sa poche. Et ce n'est pas à 72 ans que cela va changer. Après plus de deux ans de conflits ouverts avec la société Miss France, celle qui est désormais membre du Comité Miss Prestige national se dit heureuse aujourd'hui d'avoir enterré la hache de guerre avec son ancienne famille. En effet, la dame au chapeau a récemment signé un accord avec Endemol pour régler la situation. Mais la fin de ce conflit ne l'empêche pas de continuer à flinguer à tout va. Ainsi dans une tribune publiée sur le Plus du Nouvel Obs, Geneviève de Fontenay critique vivement Zahia et Nabilla.

Elle assure ne pas comprendre comment ces deux jeunes femmes puissent être des exemples pour les jeunes filles. Une situation qui l'ulcère au plus haut point. "Quels exemples offrons-nous aux jeunes filles dans cette société qui part "en vrille" ? Une Zahia qui a servi de "dessert" à l'anniversaire d'une "star" du football ou Nabilla et ses prothèses mammaires…". Et de poursuivre en manquant de s'étrangler : "Toutes deux sont devenues les égéries de couturiers ! Que peuvent penser les étudiantes qui "rament" pour faire leurs études ou les caissières aux salaires indécents dans les grandes surfaces ? C’est affligeant !".

Mais la dame au chapeau ne s'arrête pas en si bon chemin. Elle s'en prend plus globalement à la société actuelle : "Quand je vois des gamines qui regardent des images pornographiques et des jeunes garçons qui sont "contaminés" par des jeux vidéo où ils jouent à tuer virtuellement, je suis scandalisée. Les jeunes n'ont plus du tout la notion de la vie, de l'amour… Que font la ministre de la Famille et celui de l'Intérieur pour éviter les meurtres devenus réels ? Tout ceci m’inquiète et me révolte !".

Pour Geneviève de Fontenay les jeunes filles feraient mieux de prendre exemple sur les valeurs qu'elle défend depuis toujours à travers son élection. "Les Miss sont élues pour les valeurs qui sont les miennes depuis toujours : la dignité en toutes circonstances, le respect des autres et de soi-même, valeurs qu'elles doivent transmettre à celles qui leur succéderont". C'est dit.

lu sur le Plus du Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !