Game Of Thrones : George R.R. Martin promet un prequel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Game Of Thrones : George R.R. Martin promet un prequel
©

L'aventure continue

Game Of Thrones : George R.R. Martin promet un prequel

"J'ai des milliers de pages comprenant des fausses histoires de tout et de rien, qui précèdent Game of Thrones. J'ai de la matière et je compte en écrire davantage.", a déclaré l'écrivain.

Après le triomphe de la série aux Emmy Awards, les fans étaient déçus par le fait que la saison 8 de la saga sera la dernière. Mais George R.R. Martin, l'auteur des livres originaux (et également scénariste de la série pour HBO), ne semble toujours pas à court d'inspiration.

Lors de la dernière édition des Emmy Awards, l'écrivain est revenu sur l'avenir de Game Of Thrones. "J'ai des milliers de pages comprenant des fausses histoires de tout et de rien, qui précèdent Game of Thrones. J'ai de la matière et je compte en écrire davantage. Mais, avant que vous ne soyez trop excités, rien n'est garanti. Pour le moment, nous devons terminer la série et je dois finaliser les deux tomes restants. Ce sont seulement des hypothèses.", a-t-il déclaré.

Plusieurs prequels déjà rédigés 

George R.R. Martin ne semble donc pas vouloir arrêter l'aventure prématurément. Il a d'ailleurs déjà rédigé plusieurs nouvelles précédent chronologiquement Game Of Thrones, comme Les Aventures de Dunk et de l'œuf, dans lequel l'écrivain américain retrace l'histoire d'un chevalier errant et de son écuyer. Seulement, ce chevalier ne serait autre que... Aegon V Targaryen, le père du Roi fou!

Même s'il ne reste que deux saisons télévisées à Game Of Thrones, les bouquins de George R.R. Martin devraient donc trôner encore quelque temps dans les tops des ventes littéraires. Les en salivent d'avance. 

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !