Free Mobile : les abonnés Freebox ont désormais droit à un 2e forfait à 15,99 euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Les abonnés Freebox pourront désormais bénéficier de deux forfaits Free à 15,99 euros au lieu de 19,99 euros par mois.
Les abonnés Freebox pourront désormais bénéficier de deux forfaits Free à 15,99 euros au lieu de 19,99 euros par mois.
©Reuters

Double effet Kiss Cool

Free Mobile : les abonnés Freebox ont désormais droit à un 2e forfait à 15,99 euros

Jusqu'à présent, les abonnés ne pouvaient bénéficier qu'une seule fois de la réduction de 4 euros du forfait Free à 19,99 euros.

Les abonnés Freebox vont être ravis : ils pourront désormais bénéficier de deux forfaits Free à 15,99 euros au lieu de 19,99 euros par mois, rapporte le site 01 Net. Les réductions étaient auparavant limitées à une par abonnement Freebox. Pour profiter de cette offre, il faut toutefois souscrire au second forfait dans le cadre de l’offre "multiligne" et, bien sûr, valider les nouvelles conditions générales de vente depuis votre espace abonné.

"A noter que la réduction de 4 euros par mois du forfait Free et de 2 euros par mois du forfait 2 euros ne sont pas cumulables", souligne le site Univers Freebox. En cas de détention d’un forfait 2 euros et d’un forfait Free dans le cadre de l’offre multiligne, seule la réduction de 4 euros par mois sur le forfait Free s’appliquera.

La croissance de l'empire de Xavier Niel semble sans limite : le chiffre d'affaires de Free a progressé de 38,4% à 907 millions d'euros au premier trimestre 2013, apprenait-on il y a 15 jours. Une belle performance liée notamment au succès de Free Mobile, lancé en grandes pompes début 2012. Le patron de Free avait surpris tout le monde en proposant deux  types de forfait, dont un à 2 euros par mois pour 2h de communications et SMS illimités, et l'autre à 19,90 euros pour tout illimité.

Free Mobile revendique aujourd'hui plus de 6 millions d'abonnés.

Lu sur 01 Net

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !