Fish pédicure : l'Anses s'inquiète des éventuels dangers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Ces petits poissons peuvent-ils être dangereux ?
Ces petits poissons peuvent-ils être dangereux ?
©REUTERS/Larry Downing

C'est pas le pied  !

Fish pédicure : l'Anses s'inquiète des éventuels dangers

Ce soin, consistant à plonger les pieds dans un bac d'eau rempli de petits poissons mangeant les peaux mortes, ne serait pas sans risque...

Les pieds dans l'eau, enfin pas trop ! D'après l'Agence nationale de sécurité sanitaire, ou Anses, la fish pédicure, cette pratique asiatique consistant à plonger les pieds dans un bac d'eau rempli de petits poissons mangeant les peaux mortes, pourrait être dangereuse. Dans un rapport commandé par le ministère de la Santé et publié dès mercredi, de nombreuses défaillances sont décelées dans ce soin arrivé en France il y a quatre ans. En effet, il n'existe aujourd'hui aucune réglementation sanitaire encadrant la pratique. Pourtant, l'Anses rappelle qu'un manque d'hygiène venant d'une eau sale peut favoriser la transmission de maladies.  

Mais la fish pédicure n'est pas non plus un danger pour l'être humain. Même si elle est actuellement interdite dans plusieurs États américains et au Canada, l'agence pointe un risque "probablement faible". Sur Le Point, Frédéric, gérant d'un "fish spa" à Paris promet que "si une personne nous dit qu'elle a de l'eczéma et qu'elle veut faire une thérapie, c'est non. Nous refusons les gens qui ont des plaies, des mycoses ou des champignons". Mais les problèmes d'hygiène demeurent récurrents. D'après l'Anses, seulement 10% des établissements satisfont aux conditions légales d'ouverte.

L'Anses affirme que si la peau est saine, aucun risque n'est à prévoir. En revanche, les diabétiques, souffrant de lésions aux pieds, les personnes dont le système immunitaire est fragile, ou celles qui ont des plaies cutanées, sont particulièrement exposés.  

Autre inquiétude, les poissons utilisés par les instituts. Normalement, la fish pédicure utilise une espèce nommée "Garra rufa" ou "poisson docteur" qui n'a pas de dents ce qui lui permet de sucer les peaux mortes. Or, de nombreux instituts utilisent des poissons plus gros et avec des dents. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !