Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
M6 réalise l'une des meilleurs audiences de l'histoire de la télévision le 10 juillet 2016.

Historique

Finale de l'Euro 2016 : M6 réalise le 4e meilleur audimat de l'histoire de la télévision

Le soir du 10 juillet, M6 a rassemblé près de 21 millions téléspectateurs autour de la finale de l'Euro 2016. C'est plus que lors de la finale de la Coupe du monde de 1998.

Le suspense aura duré jusqu'au bout. Les téléspectateurs, en haleine, n'ont pas raté une minute du match opposant la France au Portugal dimanche soir, afin de savoir qui allait soulever le trophée de la Coupe du championnat européen 2016 organisé en France.

A l'heure où les analystes placent le medium télévision en déclin vis-à-vis d'Internet, M6, diffuseur officiel de la finale par tirage au sort, réalise la meilleure audience de son histoire, et la quatrième meilleure audience depuis 1989, année du début des mesures d'audience "audimat" par l'institut Médiamétrie.

Sans surprise, les trois précédents records sont détenus par TF1 selon les chiffres de Médiamétrie. Et ce sont trois matchs de football : Portugal-France (22,2 millions de téléspectateurs), Italie-France (22,14 millions) lors du Mondial 2006 et France-Italie lors de l'Euro 2000 (21,44 millions).

Sur M6 le 10 juillet au soir, 20,83 millions de téléspectateurs scotchés à leur écran en moyenne, pour une part d'audience astronomique de 72,9%, du jamais vu pour la chaîne. Les fans de la France ou du Portugal étaient 23,4 millions à suivre la rencontre vers la fin du match.

La "petite chaîne qui monte", et qui a depuis longtemps finalisé son ascension, bat ainsi TF1 lors de cet Euro 2016. La demi-finale France-Allemagne (2-0) n'ayant rassemblé "que" 19,2 millions de téléspectateurs sur la première chaîne, soit 68,8% de part d'audience tout de même.

Second record d'audience en une semaine pour M6, qui avait déjà crevé un plafond en diffusant le 3 juillet dernier le match France-Islande (17,2 millions de téléspectateurs).

(Crédit : capture Les Échos)

Durant cette finale de l'Euro 2016, l'espace publicitaire se négociait autour de 300.000 euros le spot de 30 secondes, contre environ 60.000 euros au début du tournoi.

Lire aussi : Pourquoi la lumière bleue émise par les écrans d'ordinateur, de télévision ou de portable est dangereuse pour la santé de nos yeux

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !