Festival de Cannes : la Croisette fête Alain Delon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Le Festival de Cannes rend hommage à Alin Delon ce samedi
Le Festival de Cannes rend hommage à Alin Delon ce samedi
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Mythique

Festival de Cannes : la Croisette fête Alain Delon

L'acteur âgé de 77 ans recevra samedi l'hommage du Festival de Cannes pour l'ensemble de sa carrière.

"Il n'y a que le Christ que je n'ai pas joué. C'est un peu tard", déclarait jeudi Alain Delon au Figaro. Tout est dit dans ces paroles. L'acteur est résumé. Mythe du cinéma, Alain Delon, 77 ans, a imposé sur les écrans un charisme rare qui en a fait l'acteur français le plus célèbre au monde, notamment en Asie, sans que la gloire ne le rende forcément heureux. Une carrière qui mérite bien un hommage. Cela tombe bien le Festival de Cannes revient ce samedi sur l'ensemble de la carrière de celui qui a joué dans quelque 90 films sous la direction de réalisateurs aussi prestigieux que Melville, Visconti, Antonioni, Losey, Godard, Malle...

Né le 8 novembre 1935 à Sceaux (Hauts-de-Seine), Alain Delon connaît une enfance instable après le divorce de ses parents, suivie de quatre ans de guerre d'Indochine comme fusilier marin. Démobilisé, il traîne à Saint-Germain-des-Prés où son élégance canaille, sa "gueule d'ange" (un de ses futurs surnoms) avec des yeux couleur d'améthyste ne passent pas inaperçus. En 1957, il débute à l'écran dans Quand la femme s'en mêle, d'Yves Allégret, avant de devenir très vite l'interprète des plus grands : l'Italien Luchino Visconti sera le vrai Pygmalion du jeune acteur dont il a senti l'intelligence et les possibilités. Rocco et ses frères et Le guépard sont deux des plus beaux fleurons de la carrière de Delon.

Avec Borsalino, de Jacques Deray, il connaît en 1974 un des plus gros triomphes de sa carrière au côté de Jean-Paul Belmondo. La liste de ses succès est longue : Les granges brûlées, Le gitan,Parole de flic etc. Alain Delon s'efforce aussi de diversifier ses activités : réalisateur, il met en scène Pour la peau d'un flic (1980) et le Battant (1983). Passionné de boxe, il a aussi monté une écurie de chevaux de course. Surtout, il a créé en 1978 sa société de diffusion de produits de luxe qui sera un succès. En Asie, sont vendus sous son nom des cigarettes, des alcools ou des parfums. Amateur d'art, il collectionne les bronzes animaliers de Rembrandt Bugatti, des grands crus, des montres.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !