Facebook lance "Marketplace", une plateforme pour concurrencer "Le Bon Coin" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Facebook lance "Marketplace", une plateforme pour concurrencer "Le Bon Coin"
©Reuters

Offensif

Facebook lance "Marketplace", une plateforme pour concurrencer "Le Bon Coin"

Le réseau social va permettre à ses utilisateurs français de vendre et d'acheter des objets en ligne à partir de leur profil.

Facebook a toujours autant d'appétit. Le réseau social va lancer un système de petites annonces entre particuliers, permettant à ses utilisateurs français de vendre et d'acheter des objets en ligne à partir de leur profil. Le système, initialement accessible aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande, a été lancé en France ce lundi et se nomme "Marketplace".

Ce dernier ne s'occupe pas des détails de la transaction, comme le paiement ou la livraison, précise Facebook. Le site se contente de mettre en contact le vendeur et l'acheteur -qui échangent via Messaenger, la messagerie Facebook - et ne prélève pas de commissions. Les utilisateurs peuvent ajuster leurs paramètres de localisation et de recherche pour des produits particuliers ou selon plusieurs catégories, comme électronique, maison et jardin...

Facebook a précisé que Marketplace sera progressivement étendu à 16 autres pays d'Europe : l'Autriche, la Belgique, la République Tchèque, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Suède et la Suisse. Avec ce système, le géant américain s'attaque clairement au très populaire "Le Bon Coin", un des sites les plus visités de France.

.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !