Facebook déclare la guerre aux titres mensongers et aux "pièges à clics" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Facebook déclare la guerre aux titres mensongers et aux "pièges à clics"
©Reuters

Chevalier blanc du web

Facebook déclare la guerre aux titres mensongers et aux "pièges à clics"

Le réseau social a commencé à modifier son algorithme pour empêcher les contenus attirant les internautes avec un titre accrocheur de remonter dans son fil d'actualité.

Trop c'est trop pour Facebook : le géant américain part à la chasse aux titres mensongers dans les articles. Ce jeudi, le réseau social a commencé à mettre à jour l'algorithme régissant l'ordre d'affichage des publications dans le fil d'actualité de ses utilisateurs. En conséquence, les titres qui attirent les clics avec des fausses promesses, ou clickbait (hameçon à clics), seront moins mis en valeur.

L'entreprise a détaillé sa méthode dans un communiqué publié sur Internet. Cette modification ciblera en particulier certains titres "malveillants" qui, de manière intentionnelle, ne font pas mention des informations nécessaires pour comprendre ce que contient un article, ou exagérer pour tromper les gens et les encourager ainsi à cliquer sur le lien.

"Avec cette mise à jour, les gens verront moins d'histoires destinées à attirer les clics, et davantage d'histoires qu'ils veulent avoir plus haut dans leur fil d'actualité", précise le réseau social.

L'entreprise de Mark Zuckerberg avait déjà agi dans le passé pour réduire l'apparition dans les fils d'actualité des liens sur lesquels les gens cliquaient mais ne restaient pas, préférant revenir presque immédiatement sur le réseau social. 

Lu sur BFMTV.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !