Facebook : le réseau social part à la conquête des applications mobiles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Facebook : le réseau social part à la conquête des applications mobiles
©Reuters

Nouveautés

Facebook : le réseau social part à la conquête des applications mobiles

A l’occasion d’une conférence pour des développeurs organisée mercredi à San Francisco, Mark Zuckerberg a dévoilé de nouvelles fonctionnalités.

Cela fait dix ans que Facebook existe. Depuis tout ce temps, le réseau social n’a cessé d’évoluer et de renouveler son interface. Mais désormais, Mark Zuckerberg entend bien développer encore un peu plus son joujou. Ainsi, à l’occasion d’une conférence pour des développeurs organisée mercredi à San Francisco, il a dévoilé de nouvelles fonctionnalités destinées à mieux protéger les données des membres de son réseau quand ils accèdent à des applications mobiles.

A l’heure actuelle, le premier réseau social en ligne mondial permet à ses 1,28 milliard de membres d'utiliser leurs identifiants de connexion Facebook pour accéder à des applications mobiles depuis leur smartphone. Si cela évite d'avoir à se souvenir de plusieurs identifiants et mots de passe différents, cela entraîne souvent le partage de données collectées par Facebook avec ces applications. De quoi contrarier certains utilisateurs inquiets de leur sécurité en ligne.

C’est pourquoi le réseau a présenté un nouveau mode de connexion "anonyme". C'est "un moyen facile d'essayer une application sans partager ses informations personnelles stockées sur Facebook", souligne-t-il dans un message publié sur son site internet. "Les gens peuvent décider plus tard s'ils veulent partager certaines informations, une fois qu'ils en savent davantage sur l'application". La fonctionnalité est testée actuellement "avec quelques développeurs" et devrait être étendue "dans les mois à venir", précise le groupe.

Facebook a aussi présenté d'autres outils censés donner à l'avenir à ses utilisateurs davantage de contrôle sur le partage de leurs données avec des applications mobiles. Une fonctionnalité qui commencera à être déployée dans les prochains mois permettra par exemple de choisir quels types d'informations on accepte de partager avec une application lorsqu'on s'y connecte avec ses identifiants Facebook.

"Par exemple, si quelqu'un veut partager son adresse de courriel avec une application, mais pas sa date d'anniversaire, il pourra le faire en quelques clics", indique le réseau social. Les applications ne pourront pas non plus faire de publication sur le profil Facebook d'un utilisateur sans son autorisation.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !