Exoplanète HD 189733b : elle est bleue comme la Terre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
HD 189733b, située à 63 années-lumière de nous, est bleu cobalt.
HD 189733b, située à 63 années-lumière de nous, est bleu cobalt.
©M. KORNMESSER/ESA/HUBBLE/HO

La belle bleue !

Exoplanète HD 189733b : elle est bleue comme la Terre

Des astronomes ont réussi à déterminer la vraie couleur d'une planète n'appartenant pas à notre système solaire. Une première.

Notre belle planète bleue vient de perdre de son originalité. Des astronomes utilisant le télescope spatial Hubble viennent en effet de  déterminer la couleur de l'exoplanète HD 189733b : bleu cobalt. C'est la première fois que des scientifiques parviennent à établir la vraie couleur d'une planète se trouvant en dehors de notre système solaire, explique 20 Minutes.

Mais toute ressemblance avec la Terre s'arrête là : HD 189733b, située à 63 années-lumière de nous (soit 600 000 milliards de km) dans la constellation du Petit renard, est une géante gazeuse parfaitement inhabitable. Il y fait plus de 1 000°C, le vent y souffle à 7 000 km/h et... il y pleut du verre (!), explique un communiqué de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Pour déterminer sa couleur, les astronomes ont mesuré la quantité de lumière réfléchie par la surface de HD 189733b, une propriété appelée "albédo", explique l'AFP. Il s'agit "d'une véritable première", souligne l'ESA dans son communiqué. "Nous pouvons imaginer à quoi cette planète pourrait ressembler si nous étions en mesure de la regarder directement", est-il ajouté.

Mais d'où vient cette couleur bleue ? Elle est vraisemblablement due à une atmosphère brumeuse, composée principalement d'hydrogène et chargée de particules de silicate, qui diffusent une lumière bleue. L'Agence spatiale précise toutefois qu'il est "difficile de savoir exactement ce qui cause la couleur de l'atmosphère d'une planète, même pour les planètes du système solaire".

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !