Eurovision 2016 : Amir Haddad serait le candidat de la France (selon Cyril Hanouna) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Amir Haddad
Amir Haddad
©Capture d'écran Youtube

Bonne chance...

Eurovision 2016 : Amir Haddad serait le candidat de la France (selon Cyril Hanouna)

L'animateur de Touche pas à mon poste a révélé que l'ancien participant de The Voice devrait défendre les couleurs tricolores lors de la prochaine édition, qui aura lieu en Suède.

Qui pour représenter la France dans cette merveilleuse compétition qu’est l’Eurovision ? Officiellement, France 2 révélera le nom de l’heureux élu(e) le 12 mars, dans le Dicaire Show. Mais Cyril Hanouna a annoncé avoir un scoop, jeudi soir, dans son émission Touche pas à mon poste sur D8.

Selon ses informations, c’est Amir Haddad qui représenter les couleurs tricolores lors de la prochaine édition en Suède, en mai prochain. Pour les fidèles de The Voice, Amir n’est pas n’importe qui puisqu’il a participé à la saison 3 du célèbre télé-crochet de TF1. Il avait même atteint la finale (finalement remportée par Kendji Girac). Il s’était d'abord fait connaitre en 2006 en participant à la Nouvelle Star en Israël.

Dans un tweet, France Télévisions n'a ni confirmé ni infirmé l'information...

Mais si Amir concoure, quelle sera sa chanson ? Une seule chose est sûre, l’artiste qui défendra les chances tricolores aura fort à faire. Comme le rappelle 20 minutes, l'hexagone n’est pas au top niveau dans cette compétition féroce, ces dernières années. L’an passé, Lisa Angell avait terminé l’an passé 25e sur 27 , et la France n’a pas connu le top 10 depuis 2009, avec Patricia Kaas (8e).

 >>>>>> A LIRE AUSSI : Eurovision : quand la Russie veut gagner à tout prix (quand tous les autres voudraient qu’elle perde)

Lu sur 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !