Euro Millions : Margaret Loughrey a gagné 34 millions d'euros et décide de les donner aux pauvres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Margaret Loughrey a gagné 34 millions d'euros à l'EuroMillions en décembre 2013
Margaret Loughrey a gagné 34 millions d'euros à l'EuroMillions en décembre 2013
©Capture d'écran / Twitter

Altruiste

Euro Millions : Margaret Loughrey a gagné 34 millions d'euros et décide de les donner aux pauvres

Elle souhaite aussi utiliser le reste à la rénovation de sa ville d'Irlande du Nord.

L'histoire de Margaret Loughrey est atypique. Chômeuse durant de longs mois, la femme de 48 ans collectionne les entretiens chez Pôle emploi dans sa communue d'Irlande du Nord. Déprimée et "au bord du gouffre" selon ses propres termes, elle s'en remet au jeu. Pendant quelques semaines, elle achète des tickets d'EuroMillions. En décembre 2013, le miracle se produit. Elle remporte 34 millions d'euros, un record pour l'Ulster.

Mais Margaret a un coeur plus grand qu'elle et décide que tout cet argent ira aux pauvres. Malgré un court séjour en hôpital psychiatrique, à la demande de sa famille, elle reste sur ses positions. Rien ne pourra lui faire changer d'avis. Elle veut consacrer cet argent aux pauvres et à la rénovation sa commune de Strabane. Elle soutient donc l'ancienne filature de lin Herdman's Mill, fondée il y a 170 ans, qui a mis la clé sous la porte en 2004. Montant de l'aide 1,25 million d'euros. "Margaret Loughrey espère en faire un lieu de tourisme et de commerce" écrit Le figaro qui raconte l'histoire.Les habitants apprécient beaucoup la gagnante de l'EuroMillions qu'ils considèrent comme le messie.

Récemment, elle a racheté une zone commerciale pour en faire un village d'artisanat traditionnel. Sur les 34 millions gagnés, elle en a déjà investi 17. Et ce n'est pas terminé. Margaret a encore d'autres projets pour aider les gens de sa ville. Dans la presse, elle a confié vouloir garder uniquement 1,25 million. "Elle compte léguer le reste à sa ville" soutient-elle.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !