En plein direct des Grandes Gueules, Charles Consigny traite Étienne Liebig de "connard" et quitte le studio | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Charles Consigny à Étienne Liebig : "Il fallait que je vienne ici pour entendre un connard pareil !"
Charles Consigny à Étienne Liebig : "Il fallait que je vienne ici pour entendre un connard pareil !"
©jeanmarcmorandini.com

Foire d'empoigne

En plein direct des Grandes Gueules, Charles Consigny traite Étienne Liebig de "connard" et quitte le studio

L’ambiance dans le studio de RMC était ultra-tendue, ce jeudi, alors que les deux hommes discutaient sur les réformes du gouvernement.

La discussion a viré à l’insulte. Ce jeudi, Charles Consigny et Étienne Liebig, deux intervenants réguliers des Grandes Gueules sur RMCétaient invités à débattre sur les réformes du gouvernement. Mais le débat a très vite tourné court, rapporte le site de Jean-Marc Morandini.

Sujet de l’affrontement verbal ? L’âge de la retraite et les réformes des gouvernements, passés et actuel, sur ce sujet. Les deux hommes, qui évoquent leur classe sociale, leurs parents et le financement de leurs étude, ne sont visiblement pas d’accord.

Le discours devient rapidement inaudible pour les auditeurs, tant les deux hommes se coupent la parole, et les insultes apparaissent, prononcées par Charles Consigny : "Je n'ai jamais entendu un discours aussi con, il fallait que je vienne ici pour entendre un connard pareil !"

Ces mots à peine prononcé, Charles Consigny quittera le studio.

Lu sur jeanmarcmorandini.copm

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !