Elysée : rénovée à grands frais, la salle des fêtes est dévoilée au public | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Elysée : rénovée à grands frais, la salle des fêtes est dévoilée au public
©MICHEL EULER / POOL / AFP

Changement d'ambiance

Elysée : rénovée à grands frais, la salle des fêtes est dévoilée au public

La nouvelle décoration, voulue par Brigitte Macron, ne fait pas l'unanimité.

Fini le rouge empire, place au gris et beige ! La nouvelle salle des fêtes de l'Élysée, rénovée pour un coût de 500.000 euros, a été dévoilée publiquement vendredi, à l'occasion du grand débat avec des élus d'Outre-mer.

Après huit semaines de travaux, l'ancienne salle de bal de 1000 m² a rouvert, métamorphosée. La moquette rouge et or - très fatiguée, la salle accueillant 160 évènements et 250.000 personnes par an -, les rideaux à pompons et les tapisseries des Gobelins ont disparu. La salle s'est parée de tons gris et beige, afin de remettre de la lumière dans ce vaste espace, selon l'architecte Isabelle Stanislas.

Le chantier, mené sous l'égide du Mobilier national, a été suivi par la première dame, Brigitte Macron, qui a engagé une redécoration de l'Élysée, en privilégiant l'installation d'œuvres d'art moderne.

Le coût total des travaux a fait tiquer, en pleine crise des Gilets jaunes. Mais la cour des Comptes estime que le Palais de l'Elysée, construit au XVIIIe siècle, nécessiterait 100 millions d'euros de travaux sur plusieurs années, notamment pour le remettre aux normes. La salle des fêtes a été construite au moment de l’Exposition universelle de 1889. Elle avait été modifiée par François Mitterrand, qui avait fait percer plusieurs portes-fenêtres donnant sur le jardin. La moquette datait de 2007.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !