Dubaï : il dépense plus de 8 millions d'euros pour avoir une plaque d'immatriculation à un chiffre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Dubaï : il dépense plus de 8 millions d'euros pour avoir une plaque d'immatriculation à un chiffre
©ArchDaily

Solution au déficit

Dubaï : il dépense plus de 8 millions d'euros pour avoir une plaque d'immatriculation à un chiffre

Il avait précédemment dépensé 6 millions pour une plaque pour son autre Rolls.

Balwinder Sahni, promoteur immobilier basé à Dubaï, se décrit lui-même comme "un homme simple". 

Il n'y a qu'à voir : il a dépensé 33 millions de dirhams, soit un peu plus de 8 millions d'euros, à une vente aux enchères publique pour avoir le droit à une plaque d'immatriculation à un chiffre, rapporte The Independent. Apparemment, lâcher de belles sommes pour avoir droit à une plaque à un chiffre est la dernière mode chez les riches résidents des Émirats arabes unis. Il aura le chiffre 5. Il avait précédemment dépensé l'équivalent de 6 millions d'euros pour avoir droit au chiffre 9 pour son autre voiture. Les deux voitures, évidemment, sont des Rolls-Royce. 

Sahni a déclaré à CNN que ces versement sont pour lui une forme de philanthropie : c'est une forme de service public que de contribuer à ces enchères organisées par le gouvernement des Émirats, où il n'y a pas d'impôt sur le revenu. 

Ceci dit, ces contributions sont maigres par rapport aux 12 millions d'euros qu'un homme d'affaires a déboursés pour avoir droit au meilleur chiffre de tous, le chiffre 1. 

Lu sur Time

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !