Diam's évoque son passé dans "Sept à Huit" : "Je n'assume pas, j'étais vulgaire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Diam's évoque son passé dans "Sept à Huit" : "Je n'assume pas, j'étais vulgaire"
©

Confessions

Diam's évoque son passé dans "Sept à Huit" : "Je n'assume pas, j'étais vulgaire"

"Je ne suis plus en quête d'une vie à mille à l'heure, de Bonnie and Clyde. Je suis tranquille, quoi" a confessé l'ex-rappeuse sur TF1.

A 34 ans, Diam's refait parler d'elle. La rappeuse, qui veut désormais être appelée par son véritable nom, Mélanie Georgiades, sort un nouveau livre "Mélanie, Française et musulmane," trois ans après sa première autobiographie, qui se terminait par la naissance de sa fille Maryam.

Interrogée par TF1 sur ses anciennes chansons, la rappeuse déclare : "Il y a des trucs... j'étais vulgaire, il ne faut pas l'oublier, j'ai dit des choses qu'aujourd'hui, non... Je ne suis plus cette femme-là. Je ne suis plus en colère. Ce n'est plus la guerre dans ma tête. Je ne suis plus en quête d'une vie à mille à l'heure, de Bonnie and Clyde. Je suis tranquille, quoi!"

Dans le magazine "Sept à Huit" sur TF1, elle avait suscité l'étonnement et la surprise en apparaissant voilée, quelques années après sa conversion à l'islam. Dimanche 24 mai, elle sera de nouveau sur TF1. Le journaliste Thierry Demaizière raconte ainsi que l'ancienne chanteuse avait "divorcé et s’était remariée"  et a accepté de raconter ces épisodes "pour montrer qu'une femme musulmane n'est pas soumise à son mari."

Lu sur Le Huffingtonpost.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !