Des singes aux oiseaux, il y a 65 espèces animales qui «rient» même si cela ne ressemble pas toujours au rire humain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Singe Thaïlandais
Singe Thaïlandais
©Mladen ANTONOV / AFP

Jouer

Des singes aux oiseaux, il y a 65 espèces animales qui «rient» même si cela ne ressemble pas toujours au rire humain

Ces vocalisations de jeu n'ont pas été largement étudiées à travers les espèces

Chez les humains, le rire peut signifier beaucoup de choses différentes, de l'intimité à l'inconfort. Chez les animaux, cependant, le rire communique généralement quelque chose du genre «c'est l'heure du jeu » note Ars Technica.

Selon une nouvelle étude de UCLA (l'Université de Californie) à Los Angeles, il y a probablement au moins 65 créatures différentes, y compris les humains, qui font ces vocalisations. On les trouve le plus souvent chez les primates, mais ils ont également été observés chez des parents éloignés comme les oiseaux. 

Selon Sasha Winkler, étudiante au doctorat dans le département d'anthropologie de l'UCLA les animaux utilisent souvent ces vocalisations de jeu pour indiquer qu'ils n'agissent pas de manière agressive pendant les combats de jeu ou d'autres interactions «brutales». Ils agissent également pour désamorcer la possibilité d'une escalade. «[Certaines actions] pourraient être interprétées comme une agression. La vocalisation aide à signaler pendant cette interaction que «je ne vais pas vraiment vous mordre dans le cou. Ce sera juste une morsure simulée ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !