Depardieu en DSK : première photo du film dévoilée sur Twitter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Une photo de Gérard Depardieu en DSK en plein tournage du film d’Abel Ferrara sur l’affaire DSK a été postée sur Twitter.
Une photo de Gérard Depardieu en DSK en plein tournage du film d’Abel Ferrara sur l’affaire DSK a été postée sur Twitter.
©Reuters

Cliché

Depardieu en DSK : première photo du film dévoilée sur Twitter

Gérard Depardieu interprète l’ancien directeur du FMI dans un long métrage réalisé par Abel Ferrara.

Cliché inédit du film événement sur l’affaire Dominique Strauss-Kahn. Une première photo du long métrage réalisé par Abel Ferrara fait en effet le tour d’Internet depuis plusieurs heures maintenant. La photo, publiée sur le site de microblogging Twitter par la journaliste Dena Takruri du Huffington Post montre ainsi l’acteur Gérard Depardieu menotté rejouant la célèbre scène du mois de juin 2011 quand l’ancien directeur du Fonds monétaire international est arrêté par la police américaine. Les photos de Dominique Strauss-Kahn, accusé d’avoir agressé sexuellement une femme de chambre de l’hôtel Sofitel de New York, Nafissatou Diallo, sortant d’un commissariat new-yorkais escorté par plusieurs policiers avaient fait le tour de monde.

Cette première photo tirée du film permet donc d’entretenir l’intérêt pour un film qui devrait faire parler de lui dans les prochains mois. Peu de temps avant le début du tournage, l’actrice Isabelle Adjani, qui avait accepté de jouer le rôle d’Anne Sinclair, s’était rétractée suite à la sortie du livre de Marcela Iacub sur sa relation amoureuse avec l’homme politique.

Au contraire, Gérard Depardieu n’avait pas hésité une seconde à endosser le rôle de Dominique Strauss-Kahn assurant qu’il ne l’aimait pas.

Lu sur Rue89

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !