Délaissé par Nicolas Sarkozy, Alain Delon votera pour Juppé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Délaissé par Nicolas Sarkozy, Alain Delon votera pour Juppé
©

Boudeur

Délaissé par Nicolas Sarkozy, Alain Delon votera pour Juppé

En parlant de l'ancien chef d'État, l'acteur explique : "Il m'a largué, je ne sais même plus si j'existe à ses yeux, alors que voulez-vous que je fasse, que j'aille en rampant le chercher?".

"C'est lui qui m'a quitté, ce n'est pas moi"

Dans le cadre de sa nouvelle émission "Stupéfiant" de Léa Salamé, Alain Delon est revenu sur sa relation avec Nicolas Sarkozy. "C'est lui qui m'a quitté, ce n'est pas moi. Il m'a largué, je ne sais même plus si j'existe à ses yeux, alors que voulez-vous que je fasse, que j'aille en rampant le chercher?", a-t-il expliqué. "Un jour, la presse a fait allusion à moi et au Front national, depuis je n’ai plus jamais entendu parlé de lui", a-t-il encore analysé.

En  effet, en 2013, dans une interview accordée au quotidien suisse "Le Matin", l'acteur, qui fêtera ses 81 ans en novembre, avait dit "approuver" la "place très importante du Front national" et l'encourager. L'interview avait fait beaucoup de bruits à l'époque. À tel point que le lendemain, Alain Delon a dû s'expliquer auprès du même journal: "Je suis gaulliste depuis 40 ans, mais il faut vivre avec son temps. On ne peut pas être gaulliste dans un monde hollandiste. Il faut s’adapter. Je suis gaulliste et je suis sarkozyste. Avec le FN, nous n’en serions pas là si Nicolas Sarkozy était au pouvoir. Point."

Delon choisi Juppé 

De tous les candidats" à la primaire, Alain Delon a choisi Juppé, malgré son amitié avec Jean-Marie Le Pen. "J'ai une amitié de 50 ans avec Jean-Marie. J'ai du mal à supporter ce que sa fille lui a fait", souligne l'acteur. "Je les trouve (au FN, Ndlr) plus directs que les autres. Eux au moins, on sait ce que c'est." Cependant, l'acteur ne votera pas pour Marine Le Pen "pour le moment". L'acteur avoue avoir "toujours été un homme de droite". 

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !