De nouvelles images inédites de Pluton dévoilées par la Nasa qui affirme "c'est compliqué" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
De nouvelles images inédites de Pluton dévoilées par la Nasa qui affirme "c'est compliqué"
©Capture

Extraordinaire

De nouvelles images inédites de Pluton dévoilées par la Nasa qui affirme "c'est compliqué"

Au plus près de la planète naine, la sonde New Horizons continue de livrer les étonnants secrets de Pluton : sa brume et ses dunes.

"C’est compliqué..." Ainsi commence le dernier communiqué de la Nasa concernant l’exploration visuelle de Pluton grâce à la sonde New Horizons. Malgré tout, l'agence spatiale livre de nouvelles images de la planète naine que décrit Alan Stern, chercheur de la mission New Horizons, du Southwest Research Institute (SwRI) : "Pluton nous montre une diversité de reliefs et de complexité qui surpasse tout ce que nous avons vu dans le système solaire. Si un artiste avait réalisé cette image de Pluton avant notre survol, j'aurais dit que c'était exagéré."

A lire aussi : Les nouvelles images de Pluton et de sa lune prises par New Horizons publiées par la Nasa

De son côté, Jeff Moore, le chef de l'équipe de géologie et géophysique de New Horizons, détaille : "La surface de Pluton est tout aussi complexe que celle de Mars. Ces montagnes enchevêtrées pourraient être de gros blocs de glace flottant dans un vaste et dense dépôt d'azote gelé dans la région de Sputnik Planum. " Les découvertes arrivent au compte-gouttes en provenance de la sonde New Horizons, mais 95 % des données qu'elle a collectées sont encore à bord. 

Grâce aux divers clichés de la NAsa, on peut apercevoir des dunes, suggérant que du vent aurait soufflé afin de les former. Une autre image révèle par ailleurs que la brume présente dans l'atmosphère de Pluton est bien plus épaisse que prévue. Elle recouvre la planète, créant un effet de crépuscule qui illumine doucement sa surface.

A lire aussi : Les leçons de New Horizons sur Pluton, la planète qui n’en était plus une

Si ces clichés sont parvenus sur Terre, la Nasa rencontre des soucis du fait de la distance. Il va falloir au moins un an pour que tout ce qu’elle a rassemblé soit transmis, traversant 5,6 milliards de kilomètres, au rythme de 1 à 4 kilobytes par seconde. Rappelons que New Horizons, qui pèse 454 kg, a déjà parcouru 6.4 milliards de kilomètres depuis son décollage. Et va continuer sa mission au-delà de Pluton, vers les confins de notre système solaire.

(photos de la Nasa)

Lu sur Nasa.gov

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !